Cuisinez avec Journal du Japon : des recettes japonaises rapides et faciles

Lors du confinement dernier, de mars à mai, beaucoup ont pris goût à la cuisine maison. Rebelote jusqu’à décembre, voici quelques recettes japonaises simples et rapides à réaliser chez soi pour ramener un peu de Japon dans sa cuisine ! Pour les 4 plats dont un sucré, nous avons utilisé des produits locaux venus tout droit du pays du soleil levant grâce à notre abonnement au Kokoro Care package que nous vous avions présenté dans notre sélection de box japonaises pour les gourmands.

Une Cuisinez avec Journal du Japon plats japonais rapides et simples

©David Maingot pour Journal du Japon

 

Le yuzu sera à l’honneur. Mais connaissez-vous son origine ? Avant d’arriver au Japon et de devenir l’un des fruits japonais par excellence, l’hybride de mandarine sauvage et de Citrus ichangensis (citron d’Ichang) pousse à l’état sauvage au centre de la Chine ainsi qu’au Tibet. Son introduction au pays du soleil levant et en Corée a lieu pendant la dynastie Tang (618-907), au début de la période Asuka (593-710) au Japon. Le Japon est le principal producteur et consommateur : surtout dans le sud, dans les îles de Shikoku (la préfecture de Kochi est réputée pour produire des fruits de qualité) et de Kyushu. Le fruit est récolté vert pour son zeste et sa saveur, soit à maturité jaune pour son zeste et son jus. On peut utiliser le yuzu vert pour accompagner des soba, les sashimis et même pour assaisonner des œufs. Le jus du fruit jaune bien mûr, lui, s’accordera très bien avec les champignons, la sauce soja, le poisson, le miso, les confitures ou les gâteaux. L’utilisation du yuzu ces dernières années par de grands chefs cuisiniers et pâtissiers occidentaux a permis au petit agrume japonais une notoriété et une reconnaissance en France notamment : le mot yuzu a d’ailleurs fait son entrée dans le dictionnaire Le Petit Larousse en 2016. Outre son goût, le yuzu a de nombreux bienfaits sur la santé selon Passeport Santé. Comme les autres agrumes riches en vitamine C, le yuzu a un pouvoir anti-oxydant et anti-inflammatoire. Riche en fibres, le yuzu est bon pour le transit intestinal. Anti-agrégant plaquettaire, il est également un allié pour lutter contre les maladies cardio-vasculaires.

Gâteaux aux agrumes japonais

Gâteaux aux agrumes japonais

Gâteaux aux agrumes japonais ©David Maingot

Ingrédients (pour 12 mini gâteaux) :

  • 120g de beurre
  • 60g de sucre
  • 2 œufs
  • 600ml de jus de yuzu
  • 120g de farine
  • 1/2 sachet de levure à mélanger à la farine
  • zestes d’agrumes (de yuzu et de hyuganatsu, possible avec du citron jaune ou vert)

Préparation et cuisson :

Préchauffer le four à 180°C. Faire fondre le beurre au bain marie ou au micro-ondes. Mélanger le beurre mou avec le sucre. Ajouter les œufs et le jus de yuzu. Incorporer la farine mélangée avec la levure. Bien mélanger.

Prendre un moule en silicone. Nous avons choisi un moule en forme de fleur de cerisier. Mettre au fond du moule les zestes d’agrumes. Verser l’appareil pour les recouvrir en laissant un peu de hauteur (à la cuisson, la pâte gonflera). Mettre au four entre 15 à 20 minutes à 180°C et surveiller la cuisson.

Démouler après cuisson, retourner pour avoir comme face visible celle avec les zestes d’agrumes. Laisser refroidir à température ambiante. Bonne dégustation !

Pour la recette, nous avons utilisé les zestes de hyuganatsu produits par Hibiki dans la préfecture de Miyazaki et présents dans la Kokoro Care Package de septembre, ainsi que les chips de yuzu de Suki Tokusan, aussi produites à Miyazaki, de la sélection de produits au yuzu de la Nourishing Essentials d’octobre.

 

Boulettes de poulet napées à la sauce yakitori

Boulettes de poulet sauce yakitori

Boulettes de poulet sauce yakitori ©David Maingot

Ingrédients (pour une quinzaine de boulettes) :

  • 4 filets de poulet
  • 1/2 oignon blanc
  • 1 carotte
  • 1/2 poireau (blanc de poireau)
  • gingembre moulu
  • 50g de farine
  • 1 pincée de sel au yuzu
  • sauce yakitori Kikkoman

Préparation et cuisson :

Hacher très finement l’oignon, l’idée est d’avoir de l’oignon émincé très finement mais encore intact pour qu’il y ait un peu de mâche. Hacher le poulet au mixeur. Ajouter la carotte, le gingembre (optionnel) et du blanc de poireau. Mixer et mettre la préparation dans un saladier. Ajouter l’oignon haché, la farine, et le sel au yuzu (remplaçable par du sel et des zestes d’agrume ou du jus de yuzu). Bien mélanger.

Sur le plan de travail, verser de la farine. Prendre dans sa main un peu de la pâte pour réaliser une petite boulette. Bien rouler dans la farine pour lui donner un forme ronde et régulière. Réserver dans une assiette et réaliser la quinzaine de boulettes.

Faire revenir dans une poêle, avec de l’huile de tournesol bien chaude, les boulettes en les retournant régulièrement. Elles doivent être bien dorées et cuites à cœur. Les égoutter pour enlever l’excédent d’huile et les déposer sur du papier absorbant. Mettre 2 ou 3 boulettes sur un pique à brochette. Enrober les brochettes avec la sauce yakitori avec des graines de sésame (optionnel). Bonne dégustation !

 

Yuzu Soba avec légumes de pot au feu, champignons et tofu

Yuzu soba avec légumes de pot au feu, champignons et tofu

Yuzu soba avec légumes de pot au feu, champignons et tofu ©David Maingot

Ingrédients :

  • Yuzu Soba avec sauce tsuyu
  • 1/2 oignon jaune
  • 1 carotte
  • 1 navet
  • 1 poireau
  • 8 petits champignons (de Paris ou champignons japonais)
  • quelques feuilles d’algues nori
  • tofu
  • 200ml d’eau

Préparation et cuisson :

Hacher très finement l’oignon. Éplucher la carotte et la couper en petits bâtonnets. Couper le navet en petits morceaux. Couper le poireau très finement. Laver et couper les champignons.

Dans un faitout, mettre de l’huile de tournesol. Verser la sauce tsuyu ou un bouillon dashi éventuellement. Ajouter 200ml d’eau. Ajouter les légumes et les champignons. Quand les légumes sont presque cuits, ajouter les nouilles soba qui n’ont besoin que de 4 minutes environ de cuisson.

Pour le service, prendre un gros bol à ramen par exemple. Servir à la louche, puis disposer au bord quelques feuilles d’algues nori (qui servent aux maki). Couper le tofu en dés puis l’ajouter dans le bol. Et bon appétit !

Pour cette recette, nous avons utilisé les yuzu soba produites par Honda shoten dans la préfecture du Shimane qui étaient dans la Kokoro Care Package d’octobre. La recette peut être effectuée avec d’autres nouilles japonaises.

 

Goto Udon avec Hiyajiru (soupe miso froide) et haricot plat

Goto Udon avec haricot plat et miso

Goto Udon avec haricot plat et miso ©David Maingot

Ingrédients :

  • Hiyajiru (soupe miso froide)
  • 1 L d’eau
  • Une dizaine de haricots plats (mais cela peut aussi être des concombres coupés en tranches très fines)
  • une pincée de bicarbonate alimentaire
  • Goto udon
  • Furikake (champignons shiitake et algues)
  • Du tofu en option coupés en dés

Préparation et cuisson :

Dans un faitout, mettre la moitié du paquet de hiyajiru de 90g soit 45g. Ajouter 1 litre d’eau. Mettre les haricots plats coupés en morceaux de taille moyenne à cuire à feu vif. Ajouter du bicarbonate alimentaire pour qu’ils gardent leur jolie couleur verte. Vers la fin de la cuisson, ajouter les goto udon pour une cuisson en 7 minutes.

Pour le dressage : prendre un bol et verser à la louche la soupe miso avec les goto udon et les haricots plats. Ajouter éventuellement des dés de tofu. Les haricots plats peuvent être remplacés par des tranches de concombres coupés très finement. Sur le dessus, juste avant la dégustation, ajouter du furikake. Normalement, le plat se sert froid (juste les goto udon sont chauds) : cet automne, sa version chaude est plus adaptée.

Pour la recette, nous avons utilisé les Goto Udon produits dans la préfecture de Nagasaki avec l’hiyajiru produit par Yamae dans la préfecture de Miyazaki. Les deux ingrédients étaient dans la Kokoro Care Package de septembre, mettant à l’honneur les produits gastronomiques de Kyūshū.

 

Comme vous le voyez, il est toujours possible de sortir des plats grâce à des ingrédients venants d’autres recettes. Les recettes vous ont plu ? N’hésitez pas à les réaliser et à nous envoyer vos réalisations en photos : la cuisine, c’est le partage ! Si vous souhaitez vous abonner et recevoir vous aussi votre Kokoro Care package, bénéficiez de 10% de remise sur votre première commande avec le code JOURNALDUJAPON10 qui expire le 31/12/2020. En vous abonnant avant la fin du mois de novembre, vous recevrez une box sur le thème du nouvel an japonais Oshōgatsu !

kokoro care package de décembre

Kokoro Care package de décembre sur le thème du nouvel an (Oshōgatsu) ©Kokoro Care Packages

David Maingot

Responsable Culture à JDJ et passionné de la culture et d l'histoire du Japon, je rédige des articles en lien avec ces thèmes principalement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *