Découvrons le Wa et les essentiels de la cuisine japonaise avec Kokoro !

On ne vous présente plus Kokoro Care Package que nous vous avions fait découvrir en août 2020, même si on peut vous rafraîchir la mémoire avec ce qu’il est possible de faire grâce à ces box : que ce soit des recettes japonaises rapides et faciles, des spécialités d’Okinawa ou la cuisine au dashi. A Journal du Japon, vous l’aurez bien compris : on adore cuisiner et manger. Et afin de continuer à vous présenter cette entreprise qui fait plaisir par les produits proposés, dans cette série de 3 articles amorcée cet été, nous vous proposons le deuxième avec la box permanente dédiée au WA, ce concept japonais consacré à l’art de vivre. 

Pour cela, nous vous invitons à découvrir 4 recettes salées qui vous permettront d’utiliser chaque produit de la box !

Recette de l’udon au bœuf : Niku Udon

Image du Niku Udon d'après la Wa kokoro care package

© Charlène H. pour Journal du Japon

Pour cette recette, rien de bien compliqué, d’autant qu’avec cette box vous aurez de quoi réaliser de bonnes sauces et des bouillons. Ici, on vous propose donc de découvrir la recette d’udon très simple à faire et qui vous rappellera le Japon si vous y êtes allé ou qui vous donnera envie de voyager.

Ingrédients pour 2 personnes :

  • ½ negi (ou oignon nouveau)
  • 200g de viande de bœuf (type fondue)
  • 1 c. à soupe d’huile
  • 1 c. à soupe de la Marunaka’s Brewing Soy Sauce (présente dans la box)
  • 2 portions de nouilles Udon
  • Hontaka Shichimi Togarashi pour ajouter du goût (présent également dans la box)

Pour la soupe :

  • 500 ml d’eau
  • 2 c. à soupe de Soda Bushi Dashi Powder (présent dans la box)
  • 1 c. à soupe de Marunaka’s Brewing Soy Sauce
  • 1 c. à soupe de mirin

Préparation :

  1. Commençons par le bouillon. Dans une casserole, ajouter 500ml d’eau pour dissoudre le soda bushi dashi powder avec la marunaka’s brewing soy sauce et le mirin. Porter à ébullition puis éteindre le feu et réserver.
  2. Couper l’oignon de façon diagonale, ainsi que la viande, de sorte à obtenir de petits morceaux.
  3. Dans une poêle, faire chauffer l’huile. Faire revenir la viande jusqu’à ce qu’elle soit cuite et y ajouter l’oignon. Baisser le feu, ajouter la sauce Marunaka et du sucre pour caraméliser la viande. Attention à ne pas la brûler !
  4. Dans une grosse casserole, porter à ébullition de l’eau pour y cuire les nouilles en suivant les instructions présentes sur votre paquet. Les égouttez et les placer dans deux bols.
  5. Ajouter la soupe préparée au début de cette recette pour recouvrir les nouilles, la viande et les oignons. Pour épicer un peu le plat, vous pouvez utiliser le Hontaka Shichimi Togarashi, un condiment.

Recette des yakitori poulet au miso

Présentation des yakitori poulet yuzu de la wa kokoro care package

© Charlène H. pour Journal du Japon

Si vous avez toujours voulu réaliser de bonnes brochettes façon yakitori alors cette recette est pour vous ! Rien de compliqué et peu d’ingrédients au final ! Une recette à accompagner comme vous le souhaitez d’un peu de riz, d’edamame ou d’une petite salade.

Ingrédients pour 5 brochettes :

  • 200g de poulet (filets)
  • 1 negi (ou oignon nouveau)
  • 5 piques à brochettes

Pour la sauce :

  • 2 c. à soupe de Yuzu Miso (présente dans la box)
  • 2 c. à soupe de saké
  • 2 c. à soupe de mirin
  • 1 c. à soupe de sucre

Préparation :

  1. Dans une casserole, mélanger le miso au yuzu, le saké, le mirin et le sucre. Faire chauffer le mélange doucement afin d’obtenir une sauce bien homogène.
  2. Couper le poulet en morceau ainsi que l’oignon pour en faire de petits morceaux à mettre sur les brochettes.
  3. Sur les piques à brochettes, alterner les morceaux de poulet et d’oignon.
  4. Faire cuire les brochettes sur un grill (ou comme nous au four, cela passe très bien aussi !).
  5. Lorsque les brochettes sont bien cuites et la viande un peu dorée, y verser de la sauce préparée précédemment. Retourner la brochette pour l’imbiber et servir chaud.

Recette de Poulet façon Shio Koji avec ses haricots verts et sa patate douce

Recette du poulet à la patate douce par la wa kokoro care package

© Charlène H. pour Journal du Japon

Avec cette recette, on vous propose à présent un repas de tous les jours, à réaliser quand vous le souhaitez, été comme hiver. Une recette là aussi très facile avec peu d’ingrédients et peu d’étapes à faire ! Pour tout vous dire, à Journal du Japon, cette recette a servi de déjeuner du midi pour une journée au travail.

Ingrédients pour 3 personnes :

  • 300g de poitrine de poulet (ou filet de poulet)
  • 1 c. à soupe de Shio Koji (présent dans la box)
  • 50g environ d’haricots verts
  • ½ patate douce
  • 1 c. à soupe d’huile
  • 1 pincée de sel
  • 1 c. à soupe de saké

Préparation :

  1. Préparer le poulet en le coupant en petits morceaux. Ajouter la sauce Shio Koji et bien malaxer la viande pour y faire pénétrer la sauce.
  2. Réserver le poulet au frais pendant 1h dans un contenant fermé ou dans un sac congélation, ajouter la sauce, et malaxer bien à travers le sac avant de le mettre fermé au frigidaire.
  3. Au bout de 30 min, pendant que la viande se trouve encore frigidaire, mettre l’huile dans une casserole pour y cuire pendant environ 4-5 min les haricots verts jusqu’à ce qu’ils soient tendres. Ajouter une pincée de sel.
  4. Couper ensuite la patate douce en petits cubes et cuire ces derniers pendant environ 15 min dans une poêle chaude et un peu d’huile.
  5. Sortir le poulet du frigidaire et le cuire dans une autre poêle chaude jusqu’à ce que chaque morceau soit doré pour cuire la viande seule dans un premier temps.
  6. Dans un second temps, une fois la viande dorée, ajouter les haricots verts, la patate douce et le saké. Couvrir le tout pendant encore 2-3 min avant de servir. C’est prêt !

Recette des gyoza

Feuille à gyoza pour la recette tirée de la wa kokoro care package

© Charlène H. pour Journal du Japon

Si vous êtes prévoyant, on vous recommande fortement d’acheter des feuilles à gyoza toutes prêtes. Vous gagnerez un temps considérable pour le façonnage ! Si jamais vous avez du temps devant vous ou que vous souhaitez réaliser du 100% home made alors vous pouvez faire la pâte (pour cette dernière, la recette utilisée a été celle de Comme au Japon, mais avec de la farine semi-complète, d’où la couleur)… Comme votre chère testeuse ici présente, qui pour ses tous premiers gyoza n’a pas trouvé mieux que de tout faire elle-même. Enfin bref, on s’égare, place à la recette !

Ingrédients pour environ 40 gyozas :

  • ½ chou (type chou chinois)
  • ½ oignon
  • 1 carotte
  • 1 gousse d’ail
  • 1 c. à soupe d’huile de sésame
  • 1 c. à soupe de sauce Morinaka
  • 1 c. à soupe de sel
  • 200g de porc haché (ou chair à saucisse, ça fonctionne aussi)
  • 1 œuf
  • 40 feuilles à gyoza
  • 1 c. à soupe d’huile végétale
  • 50ml d’eau

Pour la sauce d’accompagnement :

– Mettre à parts égales de la sauce Marunaka et de la Pure « Stork » Rice Vinegar, toutes deux présentes dans la box.

Gyoza maison réalisée à partir de la wa kokoro care package

© Charlène H. pour Journal du Japon

Préparation :

Commencer en premier par la garniture, qui va vous prendre le plus de temps durant cette recette.

  1. Hacher finement le chou, l’oignon, la carotte et la gousse d’ail.
  2. Dans un bol, mélanger la sauce Marunaka, l’huile de sésame et le sel.
  3. Dans un bol beaucoup plus grand, mélanger les ingrédients hachés dans l’étape 1 avec le porc, l’œuf et la sauce de l’étape 2. Bien mélanger avec votre main (oui c’est un peu déstabilisant comme texture, mais vous verrez, c’est très bon !).

La seconde étape consiste dans le façonnage des gyoza. Une étape un peu délicate mais pas insurmontable si vous êtes concentrés et que vous attrapez le coup de main. Vous pouvez aussi faire comme Journal du Japon, et vérifiez le coup de main de Les recettes d’une japonaise sur YouTube pour comprendre le principe.

  1. Prendre une petite cuillère de la garniture crue et la placer au centre de la feuille de gyoza.
  2. Humidifier avec votre doigt le contour de la feuille de gyoza afin de fermer délicatement cette dernière, en réalisant comme de petites vagues.
  3. Commencer pour cela par le milieu, et presser délicatement de chaque côté pour bien fermer, sans cela, la cuisson se passera difficilement.

La cuisson justement : il est temps de passer à l’étape finale de cette recette, et croyez-nous, les gyoza n’auront vraiment plus de secrets pour vous.

  1. Faire revenir de l’huile végétale dans une poêle (de l’huile de tournesol ici). Quand la poêle est bien chaude, placer un par un chaque gyoza : vous pouvez y déposer environ 10-15 gyoza (selon la taille de votre poêle). Les faire cuire jusqu’à ce qu’ils commencent à dorer par le dessous.
  2. Ajouter ensuite les 50 ml d’eau et couvrez la poêle.
  3. Laisser cuire ainsi les gyoza pendant 4 min, puis retirer le couvercle.
  4. Continuer de cuire les gyoza afin que toute l’eau soit évaporée. Laisser ensuite 2 min supplémentaire pour ajouter un peu de croustillant. C’est cuit ! Servez vos gyoza chauds avec la sauce d’accompagnement.

Avec cette box, vous l’aurez compris, vous redéfinissez le Wa présent dans la cuisine japonaise car vous vous servez des produits 100% nippon qui s’y trouvent. Certains sont d’ailleurs trouvables en France dans des épiceries spécialisées ou des boutiques en ligne. Les produits reçus ont une date de validité allant plutôt loin, cela veut donc dire qu’il y a plusieurs autres recettes possibles à réaliser avec ! Un exemple de ce qu’il est encore possible de faire ? Du riz pour sushi, du nabe ou encore du chirashizushi (un bol de riz vinaigré surmonté de sashimi ou tout autre garniture). Une belle surprise donc que cette box que l’on recommande chaudement si vous souhaitez ajouter des produits essentiels dans vos placards. Bonne découverte et surtout… Bon appétit !

Et si vous souhaitez tenter l’expérience, profitez de -10% sur le prix de la box avec le code JAPONWA (valable jusqu’à fin octobre).

Charlène Hugonin

Rédactrice à Journal du Japon depuis quelques années, je suis un peu une touche-à-tout niveau mangas, anime et culture. Mais j'ai une jolie préférence pour tout ce qui a trait à la gastronomie japonaise, et ce qui tourne autour et même le sport ! Peut-être pourrons-nous même en parler ensemble ?

1 réponse

  1. nathalie dit :

    Merci pour les recettes mais aussi de partager tout ça avec nous. J’ai enfin trouver un magasine que j’adore lire car il traite de tout les sujets que j’affectionne. Continuer comme ça, vous êtes tout géniaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Concours Rentrée littéraire 2022 : des romans, mangas et light novel pour votre PAL !