Dead Dead Demon’s DeDeDeDe Destruction : un manga aussi intrigant que son titre est long

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. 16 mars 2017

    […] SCHLIRF et Christel HOOLANS continuent de publier vaille que vaille l’excellent Inio ASANO (Dead Dead Demon’s DeDeDeDe Destruction), et de développer leur collection Made In avec des titres comme Tokyo Killers (Jirô TANIGUCHI) […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *