Nintendo Switch : des jeux incontournables à posséder !

Sortie il y a déjà plus de 5 ans, la Nintendo Switch est loin d’être morte. Vous vous êtes enfin décidés à vous y mettre ? Et vous vous demandez quels jeux acheter ? Journal du Japon vous a concocté une sélection de titres incontournables à vous procurer de toute urgence pour profiter de la console hybride de Nintendo. Des classiques de l’univers de Mario et des jeux cultes à (re)découvrir, un panorama du large choix à la disposition des joueurs !

Mario, la mascotte incontournable !

Lorsque l’on parle de Nintendo, pour la plupart d’entre nous, on pense directement à Mario et au monde des champignons ! Big N l’a bien compris et le moustachu à la salopette n’est pas devenu sa mascotte pour rien… Bien que muet, le plombier/jardinier réussit à faire vibrer le cœur des joueurs. Voici une sélection de titres qui nous semble être les classiques de la console nomade.

Mario Kart 8 Deluxe

Mario Kart 8 Deluxe

©Nintendo

Avec plus de 45 millions d’unités vendues, Mario Kart 8 Deluxe a depuis peu dépassé les ventes de Mario Kart Wii et ses 37,38 millions d’exemplaires écoulés. Il est dorénavant le jeu le plus vendu de Nintendo, hors bundle (impossible de battre Wii Sports et ses 82,90 millions lorsque ce jeu est fourni avec la console). D’année en année, ce jeu de course n’en finit pas de se vendre en recrutant de nouveaux joueurs et les fans des Mario Kart sur les anciennes consoles Nintendo.

Ventes des 5 derniers jeux Mario Kart

Ventes des 5 derniers jeux Mario Kart (au 31/03/2022) – Source : Site officiel de Nintendo ©Nintendo

Qu’est-ce qu’il a de plus que la première version sur la Super Nintendo, Super Mario Kart ? Aujourd’hui, ce sont 42 personnages et 48 circuits. Et ce Mario Kart s’apprécie pour ses parties multijoueurs endiablées avec un mode sans fil local jusqu’à 8 et un mode en ligne où jusqu’à 12 personnes peuvent s’affronter dans les modes Grand Prix, Course c. et Bataille ! Avec 23 objets bonus, les courses ne manquent pas de piquants !

Mario Party Superstars

Les consoles de Nintendo sont pour toute la famille et quoi de mieux que de jouer ensemble !? Dans Mario Party Superstars, big N transforme à sa sauce le jeu de l’oie ! Ce 17e opus sur Switch rend hommage à la série avec cinq plateaux classiques tirés des jeux sur Nintendo 64 et en reprenant les 100 meilleurs mini-jeux issus de toute la série Mario Party. L’objectif est simple : il faut remporter un certain nombre de pièces pour acheter un maximum d’Étoiles qui permettent de remporter la partie. A chaque lancer de dés, le joueur évolue sur le plateau et le jeu réserve pas mal de surprises avec des pièges en tout genre, des cases spéciales qui permettent de remporter des objets comme un double dé par exemple, des bleues qui donnent de l’argent et gare aux rouges qui en font perdre ! Comme au Monopoly, les cases événements peuvent chambouler les parties… Et à chaque fin de tour, les mini-jeux relèvent le tout et permettent de bien s’amuser en famille !

Super Mario Odyssey

Après les courses survoltées en kart et les mini-jeux de Mario Party, prêts à vivre une odyssée avec notre héros moustachu préféré ? Sans surprise, dans cette nouvelle aventure, Peach a encore été enlevée par le méchant Bowser. Comme à son habitude, Mario part à la rescousse de sa princesse. Nouveauté du titre : le plombier n’est pas accompagné par Luigi ou Yoshi mais Cappy, un petit fantôme qui peut prendre possession de n’importe quel objet ou être vivant. Sa sœur est elle-aussi prisonnière, aux côtés de Peach. A bord de leur bateau qui donne le nom au titre, les deux compagnons doivent ainsi explorer des mondes et battre des boss pour récupérer des lunes de puissance qui permettent de réparer l’Odyssée et qui servent aussi de source d’énergie au vaisseau.

Pour en savoir plus sur le jeu, n’hésitez pas à (re)lire notre test complet de Super Mario Odyssey :

Super Mario Odyssey : À la chasse au Bowser sur la Nintendo Switch

Pokémon : attrapez-les tous !

Sur la Nintendo Switch, 6 jeux Pokémon sont déjà sortis et il y a de la variété pour s’adapter aux goûts de chacun ! Petit tour d’horizon des différentes formules proposées sur la Nintendo Switch !

Pokémon Épée et Bouclier sont les versions Pokémon sur Switch les plus vendues avec 24,27 millions d’unités écoulées dans le monde. Au fil des générations, les maîtres dresseurs et les régions se succèdent mais l’histoire des jeux reste identique. Dans cette 8e génération, le joueur incarne toujours un(e) jeune adolescent(e), qui part à la conquête de la Ligue Pokémon de Galar, accompagné(e) de son premier Pokémon puis de son équipe complète. Si les fans retrouvent facilement leurs marques, ces quelques nouveautés (mode dynamax, raids dynamax, missions poké-service et poké-camping) sont les bienvenues.

Les remakes de la Switch de la 4e génération, Diamant Étincelant et Perle Scintillante se sont vendus moins bien que la nouvelle génération Épée et Bouclier (14,65 millions d’exemplaires). Les joueurs ont ainsi pu repartir à l’aventure dans la région de Sinnoh et redécouvrir la Pokémontre et sa multitude de fonctionnalités. C’est toujours avec le même plaisir que l’on affronte les champions d’arènes et les maîtres de la Ligue de Sinnoh. En guise de Team Rocket, on affrontera à nouveau la Team Galaxie, organisation de malfrats qui veut se servir des Pokémon légendaires Dialga et Palkia pour créer un nouvel univers ! Les remakes restent très proches des jeux originaux mais soulignons la nouveauté, le Parc Rugosa qui permet de défier et capturer les Pokémon légendaires des précédentes générations. Diamant Étincelant et Perle Scintillante sont davantage conseillés pour les fans de Pokémon qui n’auraient pas déjà joué à la 4e génération et connu les versions sorties sur la Nintendo DS en 2007.

Avec Pokémon Let’s Go Pikachu & Evoli, Nintendo propose aux joueurs un jeu mixant les anciennes versions et Pokémon GO, le jeu mobile. Big N aime faire du neuf avec du vieux et le fait plutôt bien. De la première génération, on garde la région de Kanto qui a droit à une amélioration des graphismes. Chaque ville visitée durant l’aventure a enfin son atmosphère propre, héritage des versions Noir et Blanc ou Soleil et Lune. Du côté de l’histoire, il ne faudra pas s’attendre à beaucoup de changement sauf que le Pokémon de départ est un Pikachu ou un Evoli. Grâce aux nouvelles possibilités et fonctionnalités offertes par la console hybride, Game Freak peut innover le gameplay qui reste toujours instinctif. Tout comme sur mobile, les captures de Pokémon sauvages ne se font plus lors de combats comme précédemment mais à coup de pokéballs lancées et de baies pour aider. Les joueurs peuvent enfin se prendre pour Sacha, le héros de l’animé ! Gros coup de cœur pour les interactions avec notre compagnon de route toujours à nos côtés et que l’on peut habiller selon nos goûts… Du fan service certes mais qui produira à coup sûr son petit effet !

Pokémon Legends Arceus

©Nintendo

Et plus récemment, avec Légendes Pokémon Arceus vendu à 12,64 millions d’unités, la franchise a succombé à la mode du moment, les open worlds. Dans cette aventure originale en monde ouvert donc, exit les arènes et les combats de champions et plus de Ligue Pokémon… Retour aux bases du jeu : capturer les Pokémon et compléter son Pokédex ! Après avoir atterri de manière totalement fortuite sur l’île de Hisui, le joueur fait la rencontre du Professeur Lavande, un professeur appartenant au Corps des Chercheurs du Groupe Galaxie. Il propose de le rejoindre et nous voilà en route avec un seul objectif en tête : partir observer, étudier et attraper tous les Pokémon sauvages ! Et notre arrivée sur cette île coïncide avec une catastrophe qui a surgi tout en haut du Mont Couronné, montagne au centre de Hisui. Une sorte de trou noir annonce une terrible menace. Plus qu’une chasse aux Pokémon, nous voilà entraîné dans une aventure où il faudra apaiser des Pokémon enragés, les Monarques (un par zone), tout en essayant de comprendre ce qui se passe et comment y remédier. L’exploration des 5 zones de l’île met à l’honneur la culture ancestrale du peuple aïnou et Hokkaido.

New Pokémon Snap propose aux fans de la franchise Pokémon un safari photos en explorant des déserts et jungles de Lentis à la recherche de Pokémon sauvages à photographier dans leur habitat naturel. Les jeunes joueurs pourront ainsi revivre l’expérience de Pokémon Snap qui était sorti sur Nintendo 64. La version sur Switch propose 200 espèces de Pokémon à observer contre, pour le jeu d’origine, 63 sur les 151 Pokémon que comptait la première génération. En plus de remplir son Pokédex, le joueur enquête sur le mystérieux phénomène Lumina, le scintillement que certains Pokémon émettent.

Dans Pokémon Donjon Mystère : Équipe de Secours DX, le joueur découvre une autre façon de vivre des aventures dans l’univers Pokémon en n’incarnant plus un dresseur Pokémon mais l’un des 16 Pokémon de départ parmi Pikachu, Salamèche, Evoli, Kaiminus, Osselait… Le remake des jeux sortis sur Nintendo DS et Game Boy Advance permet de reformer une équipe de secours avec d’autres Pokémon pour explorer des donjons qui changent à chaque visite et sauver d’autres créatures perdues. Au programme, des combats et des trésors pour une aventure bon enfant qui change des versions Pokémon classiques.

La légende de Link !

A côté des jeux Mario et Pokémon, il serait impardonnable de ne pas parler de The Legend of Zelda dont le premier jeu remonte à 1986 sur la console NES à cette époque. Avec presque 30 jeux, remakes et remasters  compris, la franchise a su traverser les âges. Sur la Switch, on peut se procurer : Breath of the Wild, sorti en 2017 et 19e opus de la série principale ; Link’s Awakening (2019), remake du jeu sorti sur Game Boy en 1993 ; et Skyward Sword HD (2021), remaster du jeu Wii de 2011.

S’il faut choisir un seul jeu parmi les 3, impossible de ne pas opter pour Breath of the Wild, le premier open world de la saga des Zelda, qui donne un nouveau souffle à l’aventure de Link pleine de liberté, dans un vaste Royaume d’Hyrule que l’on prend plaisir à explorer. Après un sommeil d’un siècle, notre héros se réveille seul dans un monde qu’il ne reconnaît pas. Link se lance dans une quête pour retrouver la mémoire avant qu’Hyrule ne soit perdu à jamais. Dans un monde ouvert où s’offre de nombreuses possibilités, Link est capable d’escalader des tours et des montagnes, monter à cheval, naviguer sur un radeau ou surfer sur son bouclier… Il peut même voler en para-voile.

Une suite est prévue pour le printemps 2023 sur Switch aussi. On ne sait pas grand-chose si ce n’est que dans cet épisode, l’aventure se déroulera aussi dans les cieux qui surplombent Hyrule. En attendant, cela nous laisse le temps de (re)faire le premier Breath of the Wild.

De la baston avec Super Smash Bros. Ultimate !

20 ans après le premier Super Smash Bros. sorti en 1999 sur la N64, débarquait sur la Switch le 5e épisode intitulé Ultimate. Dans notre article, on se demandait ce qui le rendait « ultime » ? Tout bon jeu de baston qui se respecte a droit à de nombreux personnages jouables. On a le choix parmi 69 combattants (+ 12 en plus avec les DLC) mettant à l’honneur les différentes séries de Nintendo. La grosse nouveauté qui apporte du gros positif est l’arrivée des esprits et la possibilité de faire des combats jusqu’à 8 joueurs en mode local. On prend plaisir à (re)découvrir les musiques de nos séries Nintendo préférées avec 900 musiques soit plus de 28h d’écoute ! Son mode aventure, La Lueur du Monde, qui demande environ 30 heures de jeu pour être fini à 100%, s’avère amusant tout en demandant un peu de stratégie.

Super Smash Bros Ultimate

©Nintendo

Monster Hunter Rise : voyage au pays du Tetranadon levant

Débutée en 2004 sur PS2, la série de jeux vidéo Monster Hunter a innové avec son opus Rise pour proposer aux chasseurs de monstres une nouvelle aventure japonaise.

Il y a 50 ans le village de Kamura a failli être détruit complétement par un évènement, La Calamité. Des hordes de monstres en tout genre avait déferlé sur le village sans aucune raison. Il semblerait que cela avait un lien avec Magnamalo, un redoutable et énigmatique monstre. Depuis, le village s’est considérablement fortifié et équipé pour faire face à une nouvelle Calamité. Les habitants s’entraînent au combat pour repousser les monstres et protéger la Forteresse, la principale barrière du village. Le joueur incarne un chasseur qui décide de prêter main forte aux habitants alors que le Magnamalo refait subitement surface annonçant ainsi une nouvelle Calamité à venir.

Grosse nouveauté : les Filoptères ! Grâce à leurs fils de soie résistants, on peut dorénavant se propulser dans les airs, courir sur les murs, faire des esquives ou encore déchaîner de redoutables Attaques lien de soie ! Les fils de soie du Filoptère permettent aussi de chevaucher et prendre le contrôle des monstres. Avec Rise, c’est aussi de nouveaux compagnons canins de route, les Chumskys. Ces nouvelles montures permettent ainsi d’explorer rapidement de longues distances et sans dépenser d’endurance. Plus d’informations sur notre article sur Monster Hunter Rise.

Monster Hunter Rise : partez à la chasse de la wyverne cendrée sur Switch !

Voici 5 franchises que nous vous conseillons de posséder sur Switch ! Il serait impensable de ne pas avoir un jeu Mario ou Pokémon (la franchise est d’ailleurs bien représentée sur la console hybride et propose de la diversité pour satisfaire les différents profils de dresseurs Pokémon). Il serait aussi dommage de ne pas vivre une aventure dans le royaume d’Hyrule dans l’open world Zelda Breath of the Wild. Ajoutez un peu de baston avec Super Smash Bros. Ultimate et de la chasse aux monstres avec Monster Hunter Rise ! Quels sont vos incontournables ? N’hésitez pas à partager vos pépites de la console Switch en commentant cet article.

David Maingot

Responsable Culture à JDJ et passionné de la culture et d l'histoire du Japon, je rédige des articles en lien avec ces thèmes principalement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.