Cuisine japonaise : oui au curry !

Vous vous en doutez depuis que vous lisez Journal du Japon : la nourriture japonaise ne se limite pas qu’aux sushis, et pour ceux qui ne sont pas allés au-delà, vous avez tout à découvrir ! Aujourd’hui savourons un des mets les plus connus du Japon : le curry. Très différent du curry indien, il possède une couleur brune, reste relativement peu épicé et à un goût sucré. Il peut être servi de plusieurs manières et chacun à sa recette et ses petits astuces pour qu’il n’en reste plus une miette dans l’assiette.

Ça y est, vous commencez à saliver ? Alors penchons-nous ce soir sur ce plat populaire aux milles variantes : disons oui au curry !

Curry

 

Curry : où, quand, comment ?

Introduit au Japon à partir de l’Inde sous l’ère meiji (1868-1912), le curry n’est pas un plat japonais très ancien. Il ne sera consommé que bien plus tard par la population, quelques années après la seconde guerre mondiale et débarque dans les supermarchés nippons dans les années 60. Aujourd’hui c’est l’un des plats favoris des Japonais et ils en consomment très régulièrement. Souvent appelé Karē ou Kari, on le sert sous trois formes principales : karē rice, le karē udon et le karē-pan (du pain fourré). On connait aussi le katsu-karē, un tonkatsu avec de la sauce de curry. C’est un plat de tous les jours, peu coûteux, facile à faire à l’instar des autres plats nippons, mais tout aussi savoureux. Le curry permet également de faire manger des légumes aux enfants plus facilement. En hiver il réchauffe le palais.

Bref, c’est un plat populaire, et ce n’est pas pour rien qu’on le croise régulièrement dans de nombreux animes : Naruto, School Rumble, Kuroko Basket, K-ON, Log Horizon et on en passe ! Car essayer le curry japonais c’est bien souvent l’adopter !

Mais de quoi se compose le curry ?

Tout d’abord, la base principale est le roux de curry. On en trouve à très grand choix dans les épiceries et supermarchés au Japon. Il y en a de toute sorte, des épicés au plus doux. En France il est présent dans le rayon japonais.  

japanese curry-roux-boxes

Cela dit si vous êtes courageux, vous pouvez faire ce roux par vous-même ! On vous a d’ailleurs dégoté une petite recette en vidéo :

Après cette base, on retrouve des oignons, des carottes et des pommes de terre. Concernant la viande cela dépend des régions: à Tokyo on utilise principalement du porc alors qu’à Osaka le bœuf est privilégié. Selon les goûts, des épices sont ajoutées à la préparation comme du piment, de la cannelle, du poivre noir entre autre. Chaque famille possède sa propre recette et rajoute ou enlève certains ingrédients.

Journal du Japon vous propose la recette traditionnelle du curry japonais, celle que l’on retrouve le plus souvent dans les restaurants. Alors, à vos fourneaux et tabliers, en moins d’une heure, c’est fait!

beef-curry-ii

Beef Curry – ©Justonecookbook.com

Ingrédients :

Un paquet de roux de curry
200g de bœuf coupé en morceaux
1 oignon
1carottes
3 pommes de terre douce
1 navet ou radis blanc du Japon.

Recette : Faire cuire dans une casserole la viande et les légumes coupés en petits morceaux. Ajoutez 4 verres d’eau et laissez cuire à feu doux environ 30 minutes.
Laissez refroidir la préparation.
Ajoutez le roux de curry et faîtes cuire 3 minutes.

Votre curry est prêt !

Assaisonnez-le à votre convenance et…. À table !

La recette est adaptable selon les humeurs, les envies et les restes du frigo alors n’ayez pas peur de vous lancer… Bon appétit !

CONCOURS : Amateurs de visual novel et de 2nd degré : le jeu Punch Line tu dois gagner !

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. 21 janvier 2017

    […] ne le répétera jamais assez, le sushi n’est pas le seul plat que les Japonais consomment, loin de là. Cependant, le sushi est un mets d’exception aux yeux des étrangers et on aime le déguster […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *