La cuisine japonaise : on vous fait un dessin !

Journal du Japon vous fait régulièrement découvrir les différentes facettes de la cuisine japonaise. Aujourd’hui, nous vous proposons de la découvrir ou la redécouvrir à travers des livres illustrés non pas par des photos, mais par des dessins. Une approche originale entre vision globale de la cuisine japonaise, recettes classiques ou décalées…

La cuisine japonaise illustrée : tout savoir de la culture gastronomique nipponne !

La cuisine japonaise illustrée de Laure Kié et Haruna Kishi aux éditions Mango : couvertureLaure Kié propose régulièrement aux amoureux de la cuisine japonaise des livres à la fois pratiques et complets. Vous pouvez retrouver son portrait dans cet article.

Avec ce nouveau livre, elle propose une approche originale : un panorama de la cuisine japonaise joliment illustré par la dessinatrice Haruna KISHI. Les dessins très réalistes et gourmands permettent de découvrir les détails d’une multitude de plats, mais également les ambiances des restaurants, les couleurs des saisons. Une esthétique très japonaise qui fait que ce livre est certes un livre de recettes, mais surtout un livre sur la culture japonaise à travers les différentes composantes de son patrimoine culinaire.

Cette culture culinaire japonaise inscrite au patrimoine culturel immatériel de l’humanité est présentée en introduction : esthétisme, nutrition et saveurs (dont la cinquième saveur, l’umami). De la cuisine familiale à la cuisine Kaiseki en passant par la cuisine des temples, le lecteur est invité à faire un merveilleux voyage. Une carte des spécialités régionales vient compléter ce petit tour introductif.

Pour découvrir cette cuisine, il faut en connaître les principaux accessoires : détails de la vaisselle utilisée, des ustensiles pour cuisiner, des ingrédients de l’épicerie (sauces, condiments), des fruits, légumes et algues typiquement japonais.

Il faut également connaître les bases. Après avoir présenté la commande au restaurant (plats en plastique dans les vitrines, machine pour commander, noms des plats et prix accrochés au mur), Laure emmène le lecteur à la découverte des recettes indispensables : faire son bouillon dashi (et la soupe claire et la soupe miso qui en découlent), ses sauces et condiments (légumes marinés, furikake, sauce teriyaki ou sésame), savoir découper les légumes et les fruits (avec un mot japonais pour chaque type de découpe).

Puis les découvertes et les recettes se font autour de deux ingrédients phares de cette cuisine :

  • Le riz : pourquoi il est si important, comment le cuire, les différentes variétés de sushi (avec une présentation de la découpe des poissons et le façonnage des sushi), mais également d’autres plats utilisant le riz (kare rice, domburi, onigiri), et un thème chère à Laure, la conception de bento.
  • Les nouilles : les différentes variétés, les ramen (avec les spécialités par région, mais aussi les bases et diverses recettes), les soba, les udon et les autres nouilles, sans oublier les gyoza

Un chapitre est ensuite consacré aux autres plats phares : tempura, tonkatsu, korrokke, poissons, soja sous toutes ses formes, shabu-shabu, sukiyaki et oden, algues sous toutes leurs formes et teppanyaki.

extrait : izakayaPuis l’invitation au voyage gourmand se fait dans le chapitre « cuisine par thème » : présentation de la street food japonaise et des brochettes yakitori, des plats emblématiques que sont l’okoknmiyaki et les takoyaki. Un petit tour dans les izakaya permet de découvrir ce qu’on peut y grignoter. Ce chapitre est également l’occasion de parler des plats au fil des saisons et des fêtes : osechi-ryori au nouvel an, repas sous les cerisiers au printemps, glace pilée, tofu frais et nouilles glacées d’été, kaki, kabocha et momiji-manju d’automne, patate douce grillée, kani-nabe et onsen tamago l’hiver pour se réchauffer.

Enfin, un dernier chapitre est consacré aux pâtisseries (wagashi, dorayaki, daifuku, avec leurs recettes) et aux boissons (celles que l’on trouve au restaurant ou dans les distributeurs, avec un zoom sur le thé et le saké).

Un livre comme un carnet de voyage gourmand, pour partir à la découverte du Japon par sa cuisine … car le voyage se fait beaucoup avec les papilles !

Plus d’informations sur le site de l’éditeur.

La cuisine japonaise sans sushi … ou presque : des fiches recettes illustrées

La cuisine japonaise sans sushi ou presque de Stéphane Chapuy et Julie Blanchin Fujita aux éditions Kana : couvertureVoici un coffret original qui permettra de se familiariser avec les plats emblématiques de la cuisine japonaise. Il rassemble des fiches écrites par Stéphane Chapuy et illustrées par Julie Blanchin Fujita. Les textes expliquent en détail la cuisine japonaise « qui n’est pas chose qui se mange, mais chose qui se regarde » (citation de Tanizaki en introduction de ce beau coffret).

Une introduction historique, une présentation aussi bien culturelle que pratique permettront au lecteur de comprendre la culture culinaire japonaise et de la pratiquer à travers douze fiches recettes thématiques ainsi que des fiches complémentaires salades, condiments, sauces et marinades (deux fiches) et accompagnements et amuse-bouches (trois fiches).

Chaque fiche est composée de la même façon : une « couverture » présentant le plat dessiné, accompagné d’un titre souvent étrange (Menu salaryman, le nez au gyudon, Menu Geisha aguichant, chawan mushi pour kaiseki-ryôri etc.), à l’intérieur sur une double page les ingrédients (dessinés avec une grande précision, un grand réalisme qui permet même de reconnaître les flacons de sauce !), le matériel nécessaire, puis le pas à pas de la recette (préparation, cuisson et présentation, avec des idées d’accompagnements et de boissons). Enfin, au dos, un grand texte illustré donnant des informations de culture générale pour parfaire encore ses connaissance de la cuisine japonaise et donc du Japon !

Un bonheur de lecture qui mêle découverte de la culture japonaise à travers sa cuisine, et pratique avec de belles recettes simples et conviviales. Le tout sur des fiches au papier épais et anti-taches qui ne craindra pas les petits accidents en cuisine.

Plus d’informations sur le site de l’éditeur.

One Piece : Les recettes pirates de Sanji

One Piece, Les recettes pirates de Sanji aux éditions Glénat : couverturePour tous les amoureux de One Piece, ce livre de recettes rappellera de bons souvenirs et donnera envie de cuisiner à la façon du célèbre Sanji !

Dans un livre grand format mêlant dessins et photographies des plats, Sanji, le cuisinier marin de première classe dévoile ses recettes favorites à cuisiner en fonction des circonstances :

  • des plats à effet nourrissant immédiat (dont le panier repas « spécial pirate » pour les traversées du désert ou les sandwichs « partage équitable du butin » à consommer à volonté !),
  • des recettes d’exception à base de viande (brochettes d’aqua-viande, rôti de colibri d’Impel Down ou saucisses du Davy Back Fight par exemple) … pas d’inquiétude, vous pouvez remplacer certains animaux étranges par du bœuf ou du poulet,
  • des plats de poisson faciles à cuisiner (sauté de poisson céleste, maquereau à volonté des Forces Spéciales Simiesques, bonnes palourdes de Keimi, tranches de poulpe etc.),
  • des recettes diététiques à base de légumes (bento de l’île céleste, aqua-choux de la cité sur l’eau et autres recettes à base de soja)
  • des repas copieux : en hommage aux célèbres buffets de One Piece avec des monster burger, des nouilles sautées, du riz au curry ou des takoyaki entre autres,
  • enfin des desserts légers (tarte à la cerise, flans, jus de citrouille, salade de fruits etc.
  • en annexe, le péché mignon d’Eiichiro Oda (les boulettes de riz fourrées au thon), des photos des repas des dessinateurs de One Piece, un gros plan sur les plats cuisinés par la famille Oda, et un petit cours sur les bouillons pour cuisiner comme un chef !

Les recettes sont plutôt faciles à réaliser et ne nécessitent pas d’ingrédients trop compliqués à trouver. Chaque recette est richement illustrée : une grande photographie du plat réalisé, un personnage de One Piece coloré qui fait son petit commentaire sur la recette, des photos pour expliquer certaines étapes plus délicates de la recette, et surtout un encart expliquant l’origine de la recette à trouver dans le manga (texte explicatif et extraits du manga, quelques cases, avec la référence du tome et du chapitre). La recette en elle-même est bien expliquée : détail des ingrédients nécessaires, étapes de la préparation. Les plus jeunes pourront se lancer sans difficulté dans la réalisation de la plupart des plats.

Des recettes gourmandes, ludiques, et qui permettront de se replonger dans l’ambiance du manga et de l’anime. Succès garanti auprès des fans ! De belles soirées anime et cuisine en perspective !

Plus d’informations sur le site de l’éditeur.

Des livres joliment illustrés, rien de mieux pour se lancer et découvrir les mille et un visages de la cuisine japonaise !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *