[Bilan Jeu Vidéo 2021] Une année record avec l’arrivée des consoles next-gen !

L’épidémie de Covid-19 presque derrière nous, il était temps de dresser le bilan du marché français du jeu vidéo en 2021. Tous les voyants sont au vert avec un chiffre d’affaires historique de 5,6 milliards d’euros, en progression de 1,6% par rapport à 2020 soit une croissance de 13,5% par rapport à 2019. Comme l’année dernière, Journal du Japon vous propose une analyse chiffrée des différents écosystèmes (Console, PC Gaming et Mobile) avec un focus sur les consoles next-gen enfin arrivées ! Voici quelques éléments de réflexion sur l’état du marché.

Sommaire

Les données qui suivent sont celles du Syndicat des Éditeurs de Logiciels de Loisirs (SELL) dans « L’essentiel du jeu vidéo – Bilan du marché français 2021 » et ont été récoltées par : GSD pour le marché physique ; GSD et Game Track pour le marché digital ; App Annie et Game Track pour le marché mobile ; et IDC pour le Hardware et les écrans PC Gaming.

Le chiffre d’affaires du marché français du jeu vidéo et son évolution

En France, le marché du jeu vidéo pèse en 2021 5,6 milliards d’euros de chiffre d’affaires. Ce chiffre inclut les ventes physiques et dématérialisées et se divise en 3 écosystèmes : Console, PC Gaming et Mobile. Le marché est toujours dominé par le secteur Console avec un chiffre d’affaires (CA) de plus de 2,749 milliards d’euros qui représente presque la moitié du total (48,64%). Les écosystèmes PC Gaming et Mobile représentent presque un quart chacun avec respectivement des chiffres d’affaires de 1,492 milliards d’euros (26,40%) et 1,411 milliard d’euros (24,96%). Après une année 2020 à +11,3%, 2021 connaît une légère croissance à +1,6%. Les écosystèmes Console et PC Gaming font +1% et +5% de croissance respectivement. Après une poussée de +16% en 2020, le secteur Mobile est en léger retrait de -1%, passant de 1,426 milliard à 1,411 milliard d’euros de chiffre d’affaires, un niveau qui reste élevé quand on compare aux 778 millions de CA d’il y a 5 ans !

En analysant les segments de marché, on observe que la croissance du marché s’explique par la belle performance du Hardware (+22%) grâce à l’arrivée des consoles de nouvelle génération fin 2020 couplée à un fort dynamisme du PC Gaming. Qui dit achat de consoles dit acquisition des nouveaux accessoires qui connaît donc une belle croissance de 11%. Et ce dynamisme devrait se poursuivre sur l’année 2022 avec l’augmentation du parc PS5 et Xbox Series X/S. Si en 2021 les joueurs ont rencontré de fortes difficultés pour acquérir la nouvelle console de Sony notamment, 2022 devrait être la bonne pour enfin avoir dans les mains la manette sans fil DualSense ! Avec des reports de jeux attendus, le Software est en chute de 11% avec moins de ventes de jeux complets et de DLC ou contenus additionnels. La répartition par format est la même qu’en 2020 : 18% pour le Software physique (Console + PC) et 82% du CA pour le dématérialisé (Console + PC + Mobile). En 2017, la répartition était 69% de Software dématérialisé pour 31% du CA en physique.

Analysons maintenant chacun des écosystèmes séparément et commençons avec les Consoles, le plus important en terme de chiffre d’affaires.

Zoom sur l’écosystème Console

La partie Software représente 60% du CA global de l’écosystème Console avec 1 657 millions d’euros (-6% par rapport  à 2020). Les jeux physiques et les jeux complets dématérialisés sont au coude-à-coude avec 36% (600 millions d’euros) et 35% (584 millions d’euros) respectivement. Les DLC et les micro-transactions représentent quant à eux 15% (248 millions d’euros). Sur console, on remarque l’attachement des joueurs au format physique qui est loin d’être mort et enterré ! Les abonnements sont en forte progression, avec une croissance du CA de +13% : ils représentent ainsi 178 millions d’euros. Le Game Pass de Microsoft est un atout pour l’Américain qui tente de prendre des parts de marché à son rival Sony qui réplique avec sa nouvelle formule d’abonnements avec la fusion de PlayStation Plus et de PlayStation Now.

Selon Ludostrie, c’est encore une fois la Switch qui s’est le plus vendu avec 1 231 000 unités vendues en France en 2021. Tous les modèles confondus, depuis son lancement en 2017, les ventes cumulées ont atteint le palier des 6 millions. Sony arrive ensuite avec 600 000 PS5 pour un total de 765 000 consoles de la nouvelle génération en circulation en France. Microsoft a vendu presque le tiers soit 214 000 Xbox Series en 2021 qui s’ajoutent aux 86 000 unités vendues en novembre et décembre 2020.

Top Consoles : FIFA 22 numéro 1 des ventes et Nintendo encore et toujours leader !

A noter : les classements donnés par le SELL n’incluent pas les données de ventes digitales Nintendo, malheureusement !

Au top 3, nous avons FIFA 22 avec 1 592 206 copies vendues (physique + dématérialisé) dont 765 526 sur PS4, suivi de Mario Kart 8 Deluxe qui gagne une place au classement cette année avec 503 150 jeux vendus (physique uniquement) et de Super Mario 3D World + Browser’s Fury à la 3e position avec 437 432 jeux vendus (physique uniquement).

Nintendo et la Switch dominent toujours le top Console avec 15 jeux Switch pour le classement des ventes de jeux physiques par plateforme ! En nouveautés de l’année dans le classement, on retrouve en plus de Super Mario 3D World + Browser’s Fury, 6 titres : Pokémon Diamant Étincelant ; Mario Party Superstars ; FIFA 2022 ; Pokémon Perle Scintillante (avec Diamant Étincelant, ce sont plus de 600 000 copies physiques vendues) ; The Legend of Zelda: Skyward Sword HD et Just Dance 2022. Le cycle de la Switch n’étant pas arrivé à sa fin, Nintendo continue de vendre ses jeux intemporels qui se vendent toujours autant chaque année : The Legend of Zelda: Breath of the Wild (2017) ; Mario Kart 8 Deluxe (2017) ; New Super Mario Bros. U Deluxe (2019). Minecraft: Nintendo Switch Edition dépasse les 300 000 jeux vendus en édition physique. Ring Fit Adventure est 9e avec 259 379 copies écoulées.

Du côté des consoles de Sony, comme chaque année, on retrouve dans le classement le jeu de simulation de football, FIFA 22 (PS4 et PS5) mais aussi FIFA 21. On retrouve aussi Call of Duty avec les opus Vanguard (sorti en novembre 2021) et Black Ops Cold War (de novembre 2020). 207 481 copies (physique + dématérialisé) de GTA 5 se sont vendues. Le parc de PS5 étant encore limité, le gros des ventes des jeux se font encore sur PS4.

Zoom sur l’écosystème PC Gaming

L’écosystème PC Gaming continue sa croissance (+5% en 2021) et atteint presque 1,5 milliard d’euros de chiffre d’affaires. Malgré un segment Software à 338 millions qui fait -31% de CA (vs 2020), la croissance s’est portée sur l’équipement : Hardware avec +26% (971 millions) et Accessoires +12% pour 183 millions d’euros. Les jeux multijoueurs MMO représentent presque la moitié du chiffre d’affaires et sont en baisse de 31%. Au niveau des DLC et des micro-transactions qui représentent un quart du segment Software PC Gaming, le choc est rude avec -43%. Les jeux complets dématérialisés se maintiennent à 70 millions de CA et juste une baisse de 2%. Le Hardware se réparti pour 2/3 en PC Gaming portable (664 millions de CA avec une croissance de 25%) et le tiers restant pour le PC Gaming de bureau (306 millions d’euros et en hausse de 29%).

Top 20 des jeux PC

Comme chaque année, les jeux de simulations de football se vendent bien avec Football Manager 2022 et 2021 en bonnes positions (2e et 6e en valeur et 6e et 8e en volume). Football Manager 2022 a ainsi rapporté un peu plus de 1,4 million d’euros de chiffre d’affaires à SEGA ! En première position, on retrouve encore SEGA avec Humankind, nouveau jeu de gestion historique qui a engrangé plus d’1,5 million d’euros de CA. Farming simulator 22 occupe la 3e place du podium en valeur. Du côté des jeux japonais, en valeur, on notera le succès de Resident Evil Village (9e), Tales of Arise (10e), Sekiro: Shadows Die Twice (14e), NieR Replicant ver.1.22474487139 (15e) et Demon Slayer: The Hinokami Chronicles à la 17e position.

Zoom sur l’écosystème Mobile

Malgré une petite baisse (-1%) en 2021, le chiffre d’affaires de l’écosystème est en forme avec 1,411 milliard d’euros. L’essentiel des revenus proviennent des applications gratuites (98,4%). Les applications payantes ne représentent que 17 millions d’euros (en baisse de 15%) et les jeux sur réseaux sociaux et navigateurs plus que 5 millions avec une baisse de 51% entre 2021 et 2020.

Concernant les dépenses consommateurs (généralement effectuées sur des jeux en téléchargement gratuit), on ne trouve plus de jeux japonais : Dragon Ball Z Dokkan Battle et The Seven Deadly Sins: Hikari to Yami no Grand Cross ne sont plus dans le top 10. On retrouve sur le podium Minecraft Pocket Edition, Monopoly Marmalade et Plague qui apparaît dans le classement directement à la 3e place. 

Le marché du jeu vidéo en France se stabilise en 2021, avec une légère hausse de 1,4%, à 2 749 millions d’euros de chiffre d’affaires. Tous les segments ne sont pas à la même enseigne. Grâce à la nouvelle génération de consoles dont les stocks arrivent au compte-gouttes, les ventes Hardware (Console + PC Gaming) sont boostées (+22%) ainsi que le CA des accessoires (+11%). En léger retrait (-1%), le Mobile reste tout de même à des niveaux très supérieurs à il y a 5 ans ! L’année aura été difficile pour les Softwares qui accusent une chute de 11% de chiffre d’affaires. Et comme toujours, Nintendo et Electronic Arts dominent les classements Consoles et PC. Les franchises de Mario, Zelda et Pokémon continuent d’inonder le top des ventes et la Switch a encore de belles années à venir !

David Maingot

Responsable Culture à JDJ et passionné de la culture et d l'histoire du Japon, je rédige des articles en lien avec ces thèmes principalement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.